P2P est le nom que l’on donne au Marathon International Pampelune Puente La Reina, reconnu internationalement comme le plus dur au monde. Ses origines remontent à 1994 lorsque le club Dirdari Patín a organisé la première édition de la course Pampelune-Puente la Reina en rollers. La course ressemblait à une étape d’un tour cycliste: circuit ouvert, bonus sprint et sommet de montagne. 38 kilomètres. Le paysage était incroyable et la dureté de l’épreuve était progressive.

 

Cette attrayante première édition a suscité de l’enthousiasme, de l’attente et une manière différente de faire du patinage de vitesse. L’épreuve a eu lieu à six autres occasions jusqu’en 1999. Dirdari a quitté l’organisation à cause de la difficulté de trouver un bon sponsor pour l’épreuve.

En 2009, Berriro Ere I.T., inspiré par cette course, organise le marathon international de Pampelune – Puente la Reina. L’essence de l’épreuve reste la même mais de grands changements sont incorporés:

Le parcours original est modifié, partant de la Plaza del Castillo (centre de Pampelune) et traversant la ville pour rejoindre Cizur Menor et Zizur Mayor. Ce changement permet de donner à la course le caractère de marathon, c’est à dire, 42,195 km.

La participation est ouverte aux patineurs sportifs (populaires ou non fédérés), qui peuvent ainsi relever le défi que ce magnifique paysage leur offre.

Le patinage Navarre s’implique au marathon international Pampelune – Puente la Reina, avec des bénévoles de toutes les équipes, ce qui permet, d’ouvrir le parcours suffisamment longtemps pour que tous les patineurs puissent en profiter.

En 2017, la fête du patinage “Pamplona en Patines – Iruñea Patinetan” est organisée le samedi qui précède le marathon. Il s’agit d’un ensemble d’expositions de tous les types de patinage, de tests de patins avec des moniteurs, d’activités, etc. afin de créer un week-end plus complet pour le participant et sa famille et de rapprocher le patinage au grand public.

En 2019, dans la XIème édition, un nouveau changement est introduit: il s’agit d’une course à double étape, en ajoutant une première étape d’environ 23 km, de Zubiri à Pampelune, avec un profil plus simple.

Dès lors et jusqu’à aujourd’hui, le P2P, le marathon le plus dur au monde, se réalise encore chaque année.

historia
 
 
 
 
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search